MMD France

MMD - Centre d’expertise de MindManager et du Business Mapping®

Soupçonnez-vous la puissance des Marqueurs ?

Bonjour,

Une faiblesse parfois reprochée aux maps est le manque de clarté quant à la relation qui unit une branche et ses sous-branches.

En effet, si cette relation n’est pas explicitée, la map peut avoir plusieurs sens en fonction de son objectif et des intentions de l’auteur.

En voici un exemple :

« Poisson » et « thon » sont reliés entre eux, mais la nature de la relation est seulement suggérée. La map étant une organisation hiérarchisée, on peut s’attendre à des sous-branches comme « colin » ou « saumon », mais ça n’est nullement garanti. Ainsi, « sushi » et « eau » sont des sous-branches tout à fait possibles.

Aussi  faut-il faire quelque chose pour transformer en une structure à la signification claire une map issue d’un brainstorming où les éléments sont liés de façon assez libre !

MindManager apporte une solution avec les Bulles et les Relations, mais ceci est bien lourd ! Bref, ce sont les Marqueurs qui apportent LA solution, visuelle et concise :

Les types de liaison les plus fréquentes

Le nombre de types de liaisons nécessaires est bien moindre que ce que l’on pourrait craindre. L’ensemble ci-dessous est de fait suffisant pour clarifier un grand nombre de maps :

  • est une exemple de…
  • est une option ou un choix pour…
  • est une conséquence de…
  • est une obligation pour…
  • est un avantage de…
  • est un désavantage de…
  • est un risque de…
  • est une définition de…
  • est une explication de…
  • renforce ou contribue à…
  • affaiblit ou nuit à…

Dans le prochain article, nous vous proposerons un jeu d’icônes susceptibles d’illustrer ces significations.

L’ordre de lecture est le suivant :

  • la sous-branche,
  • le mot de liaison, puis
  • la branche parente

Vous lisez ci-dessus : « le thon est un exemple de poisson ». L’avantage d’un Marqueur visuel est la clarté de l’information indiquée

Comparez les deux maps ci-dessous :

  • La première ne prête-t-elle pas à interprétation ?

  • Tandis que la seconde se lit ainsi :

« Le délai est un désavantage de la transformation du produit » ; « de la recherche est nécessaire pour la transformation du produit » ; « une version plus puissante est une option pour la transformation du produit » ; « la non compétitivité de la version actuelle plaide pour une transformation du produit ».

Chaque fois que cohérence et exhaustivité sont importantes, les Marqueurs permettent de voir immédiatement si la signification de ce qui est noté est partagée par tous. C’est le cas lorsque vous devez prendre une décision après évaluation de plusieurs options.

Lorsque c’est une map de connaissances que vous construisez, les Marqueurs vous invitent à chercher des exemples, des explications et à enrichir les liaisons entre concepts afin d’augmenter la valeur ajoutée.

Ne considérez donc pas les Marqueurs comme de simples images utilisées au gré des maps. Appropriez-vous un jeu limité de Marqueurs et si vous êtes une équipe, définissez-le ensemble. Vos maps seront immédiatement intelligibles par tous, sans risque d’ambiguïtés.

Et n’oubliez pas que les Marqueurs vous permettent de filtrer les seules informations qui les portent !

A bientôt, avec un article où vous retrouverez les Marqueurs !

Martine

Merci à Nick Duffill qui a largement inspiré cet article.

Devenez fan sur Facebook !

Laissez un commentaire